Que se passerait il si l’Homme venait à disparaître ?

L'homme a laissé une empreinte indélébile sur la Terre, c'est un fait. Cependant, malgré toutes les avancées scientifiques que nous avons faites, notre avenir en tant qu'espèce est encore incertain. Menaces écologiques, nucléaires, zombies, il y a 1001 façons pour l'espèce humaine de disparaître purement et simplement de la surface du globe. Mais comment se porterait le monde si l'on venait à brusquement disparaître ?

1) APRÈS QUELQUES MOIS

Après que l'électricité ne soit plus disponible, les barrières électrifiées censées garder les animaux ne marcheront plus, et ce seront pas moins d'1,5 milliards de vaches, 1 milliard de porcs et 20 milliards de poulets qui seront livrés à eux-mêmes. Sans humains pour les nourrir, ils mourront de faim ou serviront de nourriture pour les quelques demi milliards de chiens et autant de chats qui devront maintenant se nourrir seuls (ils ne sont cependant pas très disposés à la vie sauvage, c'est pourquoi ils se feront victimiser par les loups et chats sauvages). Les rats et cafards verront leurs populations fortement réduites car elles vivent un peu aux dépens des humains, et les puces et poux auront totalement disparus (bizarrement).

2) APRÈS QUELQUES ANNÉES

Faute de pompes électriques qui drainent l'eau, les boulevards des grandes villes deviendront des canaux, les métros seront inondés et les bâtiments envahis par les mauvaises herbes, les rues par les arbres et autres plantes. Les maisons de banlieue, dont les toits sont le plus souvent faits en bois, seront la cause de la dévastation de ces banlieues, car les pompiers ne seront pas là pour arrêter les incendies provoqués instantanément par un éclair touchant un de ces toits en bois. Du côté de la campagne, les plantations seront détruites que ce soit par des tempêtes, éclairs ou même termites.

3) APRÈS DES CENTAINES D'ANNÉES

Les nombreux biens (voitures, bâtiments, ponts) faits d'acier ne seront pas entretenus avec de la peinture ou autre moyen de traitement, et reviendront à leur état normal de fer, et seront sujets à la rouille.
Les animaux seront à un niveau de population aussi élevé que lorsque nous n'étions pas encore là, mais leur répartition sera grandement altérée, notamment à cause des zoos. Les radiations crées par l'Homme iront indéfiniment dans l'espace, mais ce qui restera pour toujours sur Terre sont nos déchets formés principalement de plastique, qui ne peuvent pas être dégradés par les bactéries ni par l'air (ils ne rouillent pas). Ces bouts de plastique iront finalement dans l'eau pour se déposer ensuite en sédiments. Bien sûr, dans les déserts, les constructions se dégradent beaucoup plus lentement grâce à l'absence d'humidité.

Si des aliens paléontologues, on ne sait pas trop comment ils tenteront d'expliquer notre amour du plastique, comment ils expliqueront que nous avons colonisé tout espace habitable dans le monde entier, mais une chose est sûre, ils se demanderont comment une espèce qui a prospéré si longtemps a disparu si rapidement.


details

Recent comments